Un sonnet pour Siné

Qui  voit ? Bientôt partile-caricaturiste-sine-pose-le-17-juillet-2008-a-vinnemerville-apres-avoir-realise-un-dessin-illustrant-son-licenciement-de-charlie-hebdo_5592959
Gouacher, jusqu’au bout
Ombres de Nuit debout,
L’œil du jour anéanti ?

Sa fine plume, dessine
Un sexe à Dionysos
Fantasmé jusqu’à l’os,
De pierre pour Œuvre insigne.

Siné : « Un cochon truffier
Rôde autour de moi. » Ç’est chier
De la part du camarade,

Belle Omerta sans dent
De penser la camarde
En crevant sexe bandant.

Claude Ozanne