Un requin blanc dévoré par un monstre ?

requin blanc

Un grand requin blanc, de trois mètres de long, aurait été « sauvagement dévoré par un mystérieux monstre marin. » relate un documentaire qui sera bientôt diffusé en Australie. Monstre d’un Loch Ness maritime, pieuvre géante ou baleine de Melvilleou requin plus gros ? Les rumeurs vont bon train.
Le monde scientifique, en ébullition, tente d’identifier un éventuel super prédateur.
Dans le cadre d’une étude scientifique, il y a quelques mois, l’animal, équipé de capteurs, avait été perdu. Son dispositif retrouvé sur une plage, aurait livré d’étonnantes mesures. Lors de l’attaque, la température a brusquement grimpée de 8° C à 25° C (centigrade), et l’animal a plongé en quelques instants à près de 500 mètres de profondeur.
De quoi affirmer qu’il se trouvait dans le système digestif d’une créature abyssale pesant plusieurs tonnes. S’il paraît clair qu’il a été absorbé, avant digestion de la totalité du corps de ce grand requin blanc, excepté la boite noire rejetée à la mer.
« Qu’est-ce qui peut chasser un animal de cette taille ? » s’interroge Dave Rigg, le réalisateur.
Ce requin aurait-il été dévoré par un congénère plus gros que lui comme cela a été observé dans un aquarium de la région d’Ibaraki, au Japon, où des deux squales, cohabitant depuis dix ans, le plus gros voulait dévorer le plus petit : un requin tigre des sables ou requin marteau comme lui ? Mais n’y parvenant pas, le requin marteau l’avait relâché après l’avoir mâchouillé pendant quarante minutes. N’ayant pas survécu à un pareil traitement, le petit requin marteau est décédé.
Selon les océanologues, l’hypothèse du requin géant cannibale est la plus sérieuse. Mais, peut-être pas la plus rassurante.

Claude Ozanne