Passions fatiguées

Au rythme de la plume,
Aiguisée à la meule
Roulante du soleil,
Des gnomes, découpés
En ailes de cigales,
Survolent la marée
Des mythes réveillés.
Leurs yeux ouverts en lunes
De chouettes volatiles,
Guettent la somnolence
Des passions fatiguées.


Claude Ozanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × deux =